Livraison offerte dès 40€ d'achat

Maladies, parasites : Comment soigner ses plantes d'intérieur ?

Vos plantes d'intérieur ne sont pas en bonne santé

Les feuilles jaunissent, les fleurs tombent ou alors des petits insectes s'installent ? Si vos plantes vous envoient des signaux anormaux, c’est sûrement qu’elles ont une maladie, ou que quelque chose ne leur convient pas. Mais alors quelles sont les maladies qui atteignent les plantes d'intérieur ?

La maladie d’une plante est un signe anormal (manque de lumière, chaleur, fertilisation, feuilles qui tombent, couleur différente…) que vous renvoie votre plante, dû à différentes cultures qui ne leur sont pas adaptées.
Nous avons rassemblé dans cet article les maladies des plantes les plus fréquentes, ce qui permet d’adapter le bien-être de ses plantes après avoir détecté ce qui lui arrive.

Les feuilles jaunissent

feuilles jaunes

La cause du jaunissement des feuilles

 

Le jaunissement des feuilles peut être à l'origine de plusieurs problèmes. Tout d'abord, vérifiez si les feuilles sont déformées ou tâchées. Si oui, la cause serait plutôt un parasite.

Si seulement quelques feuilles sont jaunes, pas d'inquiétude, il est normal que certaines plantes à feuillage persistant perdent leurs feuilles les plus vieilles.

Les carences de la plante

Il est possible que le substrat de votre plante ne soit pas assez riche en nutriments indispensable à votre plante verte (Azote, Phosphore, Potassium...). Et pour cela, nous vous conseillons le fertilisant La Belle Bouse, le fertilisant à base de bouse de vache 100% naturel !

Découvrir la Belle Bouse 

 

L'exposition de la plante d'intérieur

Si votre plante est bien nourrie, alors il est possible que le jaunissement de vos feuilles soit dû à une exposition qui ne convient pas à votre plante. Veillez à ce que votre plante :

  • Ne soit pas exposée à des courants d'air.
  • Ne soit pas trop exposée/pas assez exposée au soleil direct, en fonction du besoin de l'espèce. Certaines plantes qui préfèrent la mi ombre verront leurs feuilles jaunir à l'exposition du soleil, et inversement pour les plantes appréciant le soleil.
  • Que la température et l'hygrométrie soient idéales. En hiver, ne placez pas vos plantes trop près d'un radiateur. En effet, les plantes apprécient une hygrométrie élevée (70%) alors que le chauffage assèche l'air. Idéalement, une hygrométrie entre 50% et 60% est un compromis idéal pour les plantes et une maison saine. Si vous avez une salle de bain lumineuse, n'hésitez pas à y installer vos plantes qui demandent le plus d'humidité.

Maladies saisonnières

Les champignons néfastes à votre plante

À l’arrivée de l’hiver, nos plantes d’intérieur qui craignent naturellement le froid, sont d’autant plus fragiles. Elles ont moins de feuilles et ont besoin de moins d’eau. Il est donc important de ne pas trop les arroser, car le substrat sèchera beaucoup moins vite qu'en été et sera idéal pour le développement des champignons.

Certains champignons (Phytophtora, Botrytis) s'attaquent aux plantes d'intérieur en hiver, ce qui les fait mourir et deviennent grisâtre. Les racines de la plante pourrissent jusqu’à la tige.

Pour les soigner, il faut pulvériser un fongicide et bien aérer la pièce. Si la plante est beaucoup infectée, il faudrait la rempoter dans un nouveau substrat en retirant les racines pourries.

Les parasites encombrants

Il existe d’autres parasites que les champignons qui atteignent les plantes.

Les tétranyques

Ce sont des acariens colorés ou araignées microscopiques rouge. Pour s’en débarrasser, arrosez régulièrement vos plantes, vaporisez les feuilles d'eau savonneuse. Si la plante est en extérieur, on peut lui déposer des coccinelles que vous trouverez en jardinerie.

Les cochenilles farineuses

Elle produisent une substance blanchâtre qui va se voir sur les feuilles des plantes intérieur, ce qui leur vaut leur nom dit "farineuses". Les feuilles touchées par les cochenilles farineuses vont mourir. On peut malgré tout soigner nos plantes d'une manière naturelle en diluant dans un litre d'eau, une cuillère à café de savon noir, d'huile végétale et d'alcool à 90°. Pulvérisez ce mélange 1 fois par jour pendant 4 jours

Les cochenilles à boucliers

Elles produisent des petites taches noires parsemées sur les feuilles des plantes. Pour prévenir de cette maladie, appliquez un mélange à base de cuivre de soufre (bouillie bordelaise), alcool et eau.

Les moucherons de terreau

Ce sont des petites mouches de 1 à 2 millimètres. Elles vivent à la surface des pots des plantes qui apprécient la chaleur et l'humidité. Les moucherons viennent pondre dans la terre des plantes, ce qui donne des larves puis des moucherons. Pour éviter que les plantes soient envahies de ces moucherons, évitez de trop les arroser, protégez la surface du pot pour évitez que les moucherons viennent pondre à l'intérieur. On peut mettre du sable, des cailloux, ou des billes d'argile. 

On peut également vaporiser les feuilles et arroser le substrat avec de l'eau au savon noir, qui sera votre meilleur allié en cas de parasites. 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article sur comment se débarrasser des mouches de terreau.

 

Comment éviter que les plantes vertes ne tombent malades

  • Cela commence déjà par le choix de vos plantes. Pensez à la place que vous leur réservez dans votre intérieur ! Des plantes adaptées à l’endroit où l’on souhaite les installer leur permettra de rester en meilleure santé.

  • Surveillez l'hygrométrie de votre intérieur et veillez ce qu'il ne soit pas trop sec ! En effet, la plupart des plantes d'intérieur étant d'origine tropicale, elles vont apprécier une humidité qui leur rappelle d'où elles viennent. Vous pouvez trouver des hygromètres un peu partout facilement.
  • Si vos plantes sont infectées de parasites, il est préférable de les espacer de vos plantes saines afin de ne pas propager les parasites.

  • Sinon, essayez de garder vos plantes regroupées ! Elles créent une espèce de micro-climat humide qu'elles vont apprécier.
  • Il faut également nourrir la terre de ses plantes grâce à un fertilisant pour veiller à la bonne croissance de ses plantes.

Augmenter l'hygrométrie de son intérieur

Si vous remarquez que l'air de votre intérieur est trop sec, voici quelques conseils pour augmenter l'hygrométrie.

  • Ouvrez la porte de votre salle de bains pour partager l'humidité dans le reste de votre maison.
  • Faites sécher votre linge à l'intérieur.
  • Utilisez un humidificateur d'air.
  • En hiver, placez un bol rempli d'eau sur vos radiateurs. Vous pouvez même y ajouter quelques gouttes d'huile essentielle si vous le souhaitez.