Comment se débarrasser des mouches de terre ?

Qu'est ce que les mouches de terre et d'où viennent-elles ?

La mouche de terreau, appelée aussi sciaride (Sciaridae) est un petit diptère d'environ 4 mm, au corps noir et fin et aux longues pattes. Il est souvent au pied des plantes cultivées en pot avec de nombreux autres petits insectes qui apprécient la terre humide et riche en matières organiques.

Les mouches du terreau ont une espérance de vie très courte d'environ une semaine. Elles peuvent pondent entre 50 à 300 œufs ! Les femelles viennent alors déposer leurs petits œufs blancs près des racines de nos plantes. En 6 semaines, les œufs se transforment en larves se nourrissant des racines, et deviendront plus tard des mouches de terre à leur tour. 

Si vous voulez en savoir plus sur les différents types de parasites, vous pouvez consulter notre article sur les maladies et parasites des plantes d'intérieur.

larve, mouche de terre, cycle de vie, terreau, moucheron, plante d'intérieur, plante en pot

(photo : jardinier paresseux) 

La mouche de terre est-elle un danger pour les plantes ?

La mouche de terreau adulte ne provoque pas de dégâts directs à votre plante. Ce sont plutôt les larves, grandissant dans la terre, qui vont causer des dommages à votre plante en se nourrissant de ses racines. Le risque pour votre plante est donc qu'elle ne puisse plus de développer correctement, voire dépérir dans les cas où son substrat est trop infecté.

Comment se débarrasser des mouches de terreau ?

Quelques recettes naturelles pour éloigner les mouches de terre 

plantes, recette maison, éloigner les moucherons de terre, naturel

  • La cannelle : Faites bouillir un litre d'eau pour y dissoudre deux cuillères à soupe de cannelle. Laissez la préparation refroidir, puis utilisez-la pour arroser vos plantes avec un spray par exemple.

  • Le savon noir, votre meilleur allié : Le savon noir est très efficace pour lutter contre les moucherons dans les plantes de la cuisine notamment. Diluez une cuillère à soupe de savon noir liquide dans un litre d'eau tiède puis ajoutez une cuillère à café de bicarbonate de soude. Versez le mélange dans un vaporisateur puis aspergez le liquide sur les plantes mais aussi les surfaces de la cuisine. Le savon noir va étouffer les larves et donc empêcher la multiplication des mouches. 

  • Les huiles essentielles : Dans un litre d’eau, diluez 3 gouttes d’huile essentielle de cannelle et 3 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat. Versez ensuite ce mélange dans un spray pour pulvérisez la plante et la terre infectées par les mouches de terreau ou encore d'autres insectes.

  • Le miel : Placez une coupelle d'eau mélangée à du miel près des plantes va permettre d'attirer les moucherons sur la coupelle et non sur les plantes !

  • Les pièges collants chromatiques : Vous pouvez acquérir des pièges englués à placer dans vos pots. Peu esthétiques mais efficaces, ils seront pratiques pour piéger les mouches de terreau. La couleur de ces pièges attirerait les mouches, les incitant à s'y poser. Ces pièges sont idéals aussi pour identifier les parasites de votre plante.

  • Les nématodes auxiliaires : Ce sont des petits vers, qui sont de redoutables ennemis pour beaucoup d'insectes ravageurs, surtout ceux qui vivent dans le sol. Ces vers s'achètent en sachets à diluer dans l'eau. Le contenu doit être pulvérisé sur vos plantes infestées. Ces vers ont l'intérêt de ne pas contaminer les mammifères (donc sans danger pour l'homme ou les animaux domestiques) ni les insectes auxiliaires et végétaux.

  • Rempoter la plante : Si votre plante est vraiment infestée, alors la meilleure solution reste le rempotage. Rincez délicatement toutes les racines de votre plante pour la replanter dans un terreau neuf.

 

Comment éviter que les mouches de terre s'installent dans mes plantes ?

Voilà la question principale que tous les plant lovers se posent !

L'essentiel est de bien laisser bien la couche superficielle du substrat des plantes en pot sécher entre deux arrosages. L'humidité est ce que recherchent les mouches de terre ! Pensez à videz l'eau retenue dans les soucoupes, qui est aussi une invitation aux parasites à élire votre plante comme domicile.

L'installation d'un léger paillis de petits cailloux, de sable ou encore de billes d'argile peut également dissuader les mouches de venir déposer leurs œufs car elles ne seront pas directement au contact du terreau. Ajouter une couche au-dessus du terreau fait "barrière" et rend la ponte des œufs plus difficile pour les moucherons de terreau.

En hiver notamment, comme vos plantes ont moins besoin d'eau, on peut aussi utiliser un spray pour arroser les plantes, afin de ne pas détremper le substrat, et donc attirer les mouches de terreau.

déco végétale, plante d'intérieur, plante en pot, maison, verdure

(photo : coté déco)