Comment déménager ses plantes : conseils pour les préparer

Pourquoi déménager ses plantes

Lorsqu'on déménage, les mois d’août et septembre en sont la période idéale, et on ne pense pas forcément à ses plantes. On suppose qu’une fois les cartons et meubles déménagés, on trouvera forcément de la place dans un recoin du camion ou de votre voiture pour y mettre ces chères plantes. Or, cela peut-être fatidique pour celles-ci.

Les plantes font malheureusement partie des éléments qui ne sont pas garantis en cas dommage pendant la manipulation d'un transporteur ! Pensez donc à prévenir vos transporteurs à l'avance pour éviter tout refus.

Les plantes sont des êtres vivants et peuvent subir le stress du déménagement. Vous avez mis des années à les faire pousser et tout votre cœur pour bien les entretenir? Il est complètement compréhensible que vous n’ayez pas envie de vous séparer de vos plantes. Le plus compliqué dans un déménagement c’est de ne pas les abîmer. On vous donne des astuces très simples pour t’aider à bien préparer vos plantes.

AVANT LE DÉMÉNAGEMENT

Choisir quelles plantes déménager

Certaines plantes, à votre plus grand regret, ne peuvent pas être déplacées. Cela peut nuire à leur croissance, et il est parfois préférable pour vous de vous en séparer, ou d'en faire don à vos amis ou vos voisins.

Plantes d'intérieur

  • TAILLER : Pour minimiser au maximum un accrochage des feuilles ou branches de tes plantes, taillez vos plantes.
  • ARROSER : À faire en amont du déménagement, arrosez vos plantes pour bien les hydrater (surtout si elles doivent rester dans un camion le temps de quelques jours avant l’aménagement). En revanche, ne les arrosez pas le jour J au risque que l’eau se dissipe et abîme les meubles et cartons. Ces conseils s’appliquent aux plantes de toutes tailles.
  • PRÉPARER ET PROTÉGER : Afin d’éviter tout choc pendant le transport, protéger et emballer ses plantes est important. Vous pouvez récupérer des cartons rigides (correspondant à la taille du pot), caler avec du papier journal ou tout matériel que vous considérez suffisamment pratique pour les maintenir droites (le papier bulle en fait partie, mais évitons le plastique).
  • MULTIPLIEZ VOS PLANTES : Si jamais vos plantes ne peuvent pas être déplacées, n'hésitez pas à faire des boutures, des divisions de mottes, etc.

Plantes d'extérieur

  • DÉTÉRREZ : Dans la mesure du possible, déterrez les plantes que vous souhaitez déménager en creusant bien autour des racines. Il est important de garder une longueur de racines suffisante.
  • RECOUVREZ : Recouvrez les racines et la terre avec une toile prévue à cet effet pour garder une motte bien humide.
  • LES METTRE EN POT : Si cela est possible, plutôt que de la conserver dans une toile, mettez-les dans des pots.
  • MULTIPLIEZ VOS PLANTES : Même conseil que pour les plantes d'intérieur, n'hésitez pas à emporter une bouture de votre plante si le transport est impossible.

AU MOMENT DE L’EMMÉNAGEMENT

Pour laisser respirer vos plantes au cours du transport, perforez légèrement tes cartons pour une meilleure ventilation et humidifiez les papiers journaux ou autres papiers utilisés afin de les maintenir dans un environnement humide et frais.

Si vous ne possédez pas de caisse supplémentaire pour l’astuce justement expliquée, pas de panique ! Vous pouvez autant demander au supermarché du coin s’ils n’ont pas cartons ou cagettes à donner ou attendre la fin du chargement des meubles et cartons pour ensuite les disposer et les caler afin d’éviter qu’elles ne tombent.

Au moment de l'emménagement, laissez respirer vos plantes et sortez-les immédiatement de leurs emballages afin qu'elles ne soient pas privées de lumière plus longtemps. N'attendez pas non le lendemain plus pour les planter.

  •  Arrosez vos plantes.
  • Donnez-leur de l'engrais naturel, comme l'engrais naturel la Belle Bouse.
  • Trouvez leur la place idéale et évitez de trop les déplacer après, le temps de l'adaptation.
  • Surveillez vos plantes les jours qui suivent le déménagement. Il est possible que vous constatiez le jaunissement des feuilles, ce qui signifie que la plante a subi un traumatisme. Observez comment elles réagissent et agissez en fonction de leurs besoins, s'il il faut un rempotage par exemple.